Un partenariat de qualité, pour un succès garanti !
30 Jan

Vous ne pourrez bientôt plus remplacer votre vieille chaudière au fioul par une autre dans votre villa de Beaumes-de-Venise !

Le décret qui interdira, à partir du 1er janvier 2022, l’installation de nouvelles chaudières au fioul dans les logements et bâtiments a été mis en consultation publique officielle. Cette interdiction avait été décidée en Conseil de Défense écologique le 27 juillet dernier, faisant suite à une proposition de la Convention citoyenne pour le climat. Elle s’inscrit dans la stratégie visant, conformément à la programmation pluriannuelle de l’énergie, à sortir l’ensemble des bâtiments et des logements du chauffage au fioul d’ici 2028. En effet, le fioul est l’énergie de chauffage la plus polluante, elle est coûteuse pour les ménages qui l’utilisent et contribue donc à la précarité énergétique, et elle pèse négativement sur la balance commerciale du pays.

Vous avez une villa à Beaumes-de-Venise ? Que change ce décret pour vous ? Dès le 1er janvier 2022, vous ne pourrez plus y installer une nouvelle chaudière au fioul. Vous pourrez seulement la faire réparer tant qu’elle marche !

Si votre vielle chaudière tombe en panne, vous devrez donc vous rabattre sur des solutions de remplacement du fioul plus écologiques et souvent moins coûteuses à l’usage, même en cas d’impossibilité de raccordement à un réseau de chaleur ou au gaz, comme les pompes à chaleur (classiques, géothermiques ou même hybrides qui fonctionnent avec un appoint de fioul ou de gaz en cas de grand froid) ou encore les chaudières biomasse à granulés.

Pour info : pour l’installation des différents équipements en remplacement d’une vieille chaudière au fioul, vous pouvez bénéficier d’aides importantes, du « Coup de pouce chauffage » des certificats d’économies d’énergie (logements et bâtiments tertiaires), mais aussi de MaPrimeRénov’. Par exemple, pour un ménage modeste, l’aide pour l’installation d’une pompe à chaleur coûtant de 12 000 € peut atteindre plus de 8 000 €, rendant le coût d’acquisition inférieur à celui d’une chaudière fioul neuve.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée